LES ÉPREUVES ET LE SENS DE LA VIE

LES ÉPREUVES ET LE SENS DE LA VIE. Hardship and the Meaning of Life.

Le “sens de la vie” semble si inconnu. Ce n’est pas le cas. La Bible donne des réponses claires à cette question de sens et au rôle des épreuves.

Selon la Bible, le but de cet univers, à la fois physique et spirituel, est l’honneur de Jésus-Christ (voir Éphésiens 1:9-10). Le but des êtres humains est de co-règner avec Jésus-Christ dans les nouveaux cieux et la nouvelle terre (voir Apocalypse 22:5).

Le sens de la vie peut alors être résumé dans cette merveilleuse phrase, ” Formation pour régner.”

La difficulté est un élément essentiel de cette formation.

La Bible dit : “Supportez le châtiment: C’est comme des fils que Dieu vous traite” (Hébreux 12:7). La difficulté est la discipline de la formation.

Quelles que soient nos épreuves et quelle que soit ses causes, notre père céleste utilise les épreuves pour transformer notre caractère.

Le but de Dieu, comme le disait mon mentor, Dr Dallas Willard, est que nous devenons le genre de personnes auxquelles il peut faire confiance pour faire ce que nous voulons pour l’éternité.

À quel point Dieu peut-il nous faire confiance maintenant – laissé à nous-mêmes?

Les épreuves nous permettent de faire confiance et d’obéir à Dieu malgré la douleur et la détresse. La difficulté nous entraîne à faire ce qu’il faut, même quand une mauvaise chose nous attire.

La “quête du bonheur” n’est pas la chose la plus importante dans la vie. La chose la plus importante dans la vie est d’apprendre à faire confiance et obéir à Jésus-Christ.

Dieu est tout à fait déterminé à ce sujet.

“Pour ceux qu’il a connus d’avance, il les a aussi predestines à être semblables à l’image de son Fils, afin que son Fils fût le premier-né entre plusieurs frères” (Romains 8:29).

Les Apôtres de Jésus disaient des choses folles comme “Regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés” (Jacques 1:2).

Fou à nos oreilles, peut-être, mais ils savaient quelque chose que nous ne sachions pas. Ils savaient que la difficulté était l’opportunité de grandir dans le caractère et de voir le travail de Dieu.

N’importe qui peut louer Dieu en remportant la coupe du monde. Mais peut-on faire confiance à Dieu quand on découvre qu’on a un cancer en phase terminale?

En ce moment, vous êtes au milieu de la vie avec beaucoup de problèmes. Je dois vous dire que rien d’étrange ne vous arrive. Aucun “destin” spécial ne vous a prescrit de souffrir. Nous sommes tous dans le même bateau. Tout le monde souffre dans cette vie.

Qu’est-ce qu’on fait alors, au milieu des ennuis ?

Après avoir confié soi-même et sa situation à Jésus Christ, il faut remercier Dieu (à haute voix) pour l’occasion de regarder son travail dans la situation. Libérez la charge émotionnelle de vos ennuis à lui.

En écoutant la prière, l’étude des écritures, et les conseils de votre pasteur et d’autres, découvrez vos responsabilités dans la situation afin que vous puissiez laisser le reste avec Dieu.

Dieu vous aide, donc ne laissez pas place à la peur ou au désespoir. Dieu soit loué de toute façon. Continuez à le louer. Continuez à le chercher. Remerciez-le pour tout ce qui est bon dans la vie. Demandez-lui tout au long de votre journée : ” Qu’est-ce que vous voulez que je fasse maintenant, Seigneur ?” Et puis, faites-le.

Quelles que soient vos épreuves, confiez-vous à Jésus-Christ. Vous allez survivre. Dieu ne vous a pas abandonnés. Il ne vous laissera pas tomber au-delà de sa portée. Vous êtes maintenant plus qu’un conquérant dans cette épreuve avec l’aide de Jésus-Christ.

Prenez le réconfort de la parole de Dieu :

” qui nous séparera de l’amour de Jésus Christ ? Sera-ce la tribulation, ou l’angoisse, ou la persecution, ou la faim, ou la nudité, ou le peril, ou l’épée?”

Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. Car j’ai l’assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre creature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur. (Romains 8:35-39).